Cours de l’or et BCE: quelles relations ?

cours-de-lor-et-bce-quelles-relations.jpg

Le cours de l’or est le sujet d’actualité économique et financière internationale  depuis un moment. La crise financière sur le plan mondial rend l’or comme une valeur refuge et une valeur sûre devant la fluctuation des devises.

fluctuation-des-devises.jpg

A noter que le cours de l’or est déterminé à la bourse de Londres, pourtant il est libellé en dollar américain par once d’or. Visitez http://www.huissiers-biran-audibert.fr/ pour plus de renseignements sur le recouvrement de dettes.

La progression du cours de l’or

Le premier choc pétrolier de 1973 a marqué la première grande progression du prix de l’once d’or pour que ceci atteigne une valeur dix fois plus élevée par rapport à l’année 1930 où l’once n’était qu’à 30 dollars américain. Entre 1980 et 2000, le prix de l’once s’est stagné entre 300 et 400 dollars américain. Mais depuis l’avènement du troisième millénaire, le cours de l’or a marqué une  augmentation annuelle excessive, allant jusqu’à 1920 USD l’once en 2011.  En janvier 2012, le cours de l’or a futilement reculé jusqu’à 1600 USD. Dans le temps, les analystes s’attendaient à voir le cours de l’or franchir le cap de 2000 USD  car ceci n’aurait plus trouvé  une baisse dans les années à venir. Durant l’année 2012,  la valeur moyenne de l’once se situait à 1750 USD.

Comment la BCE influence-t-elle le cours de l’or ?

Libellé en dollar, le cours de l’or dépend de la dépréciation de la monnaie américaine et les investisseurs en autres devises en subissent les conséquences. Cependant, la Banque centrale Européenne a réagi pour contrer la fluctuation du dollar  et résister au statut de valeur refuge de l’or.

bce.jpg

Une tentative de dévaluation de l’euro s’est manifestée mais n’a pas pu atteindre les buts visés, entrainant ainsi un impact sur le cours de l’or. Certains experts financiers notent que la situation monétaire actuelle pousse le cours de l’or à devenir un actif essentiellement performant tant que la BCE, comme d’autres banques centrales, a tendance à adopter des taux d’intérêt avoisinant le zéro sinon négatif.